Le mystérieux accident du Boeing à Heathrow

lundi, janvier 21st, 2008 par alyusi

Des spécialistes se disaient intrigués vendredi par les possibles causes de l’accident spectaculaire d’un Boeing, pourtant récent et appartenant à une des compagnies les plus réputées du monde, British Airways, jeudi à l’aéroport de Londres-Heathrow.

Jeudi à la mi-journée, un Boeing 777 en provenance de Pékin, avec 152 personnes à son bord (136 passagers et 16 membres d’équipage), a raté la piste d’atterrissage, faisant une vingtaine de blessés légers. Le pilote, Peter Burkill, 43 ans, a indiqué à la BBC qu’il avait perdu toute puissance peu avant de toucher le sol, le contraignant à atterrir en planeur.

Collaboration
British Airways, Boeing et le groupe britannique Rolls-Royce, qui a fabriqué les moteurs de l’appareil, ont promis de collaborer avec les enquêteurs du ministère des transport, mais se sont refusés à « spéculer » sur les causes de l’incident. Plusieurs pistes d’explication de cet atterrissage forcé étaient avancées vendredi dans la presse britannique, parmi lesquelles une panne mécanique ou électronique, des oiseaux qui auraient heurté les moteurs de l’appareil, un problème lié à la météo, une erreur de pilotage ou encore une panne de kérosène.

Panne mécanique improbable
Une panne mécanique semblait à priori difficilement compréhensible, vu l’âge de l’appareil (six ans), tout comme une erreur humaine, le patron de BA Willie Walsh et le premier ministre Gordon Brown ayant salué le « courage » et le « professionnalisme » du capitaine Burkill et de son équipage, qui ont réussi à poser l’avion sans qu’aucun blessé grave ne soit à déplorer.

Thèse de l’oiseau
« La raison de la perte de puissance des moteurs est mystérieuse », relevait Jeff Jupp, de l’Académie royale d’ingéniérie, dans le Daily Telegraph. De son côté, Julian Bray, un expert indépendant, penchait plutôt pour la thèse de l’oiseau. L’avion a apparement « souffert d’un incident technique tardif qui a provoqué une perte de puissance complète et catastrophique au niveau d’un ou de plusieurs moteurs », relevait-il.

Or, « comme tout cela s’est produit sur une trajectoire passant près d’un réservoir d’eau entouré d’un groupe de bernaches du Canada (une espèce d’oiseaux migrateurs, ndlr) en constant déplacement, il se pourrait bien que la réponse se trouve dans une collision soudaine avec un oiseau », avançait-il. Kieran Daly, du site d’information spécialisé Air Transport Intelligence, ne trouvait quant à lui aucun des scénarios évoqués très convaincant.

« Mystérieux »
« Tout cela est assez mystérieux. Toute explication paraît difficilement plausible. Ils ont très certainement perdu toute la puissance de leurs moteurs, sans cela cet avion n’aurait jamais échoué à atteindre la piste », reconnaissait-il. Mais selon lui, « il n’y a qu’un petit nombre de causes potentielles qui auraient pu provoquer une panne simultanée des deux moteurs. On pense bien sûr aux conditions météo, mais elles n’avaient rien de spectaculaire. Ou alors à une collision avec un oiseau, mais il est extrêmement rare que cela se produise au niveau d’un moteur, sans parler des deux en même temps ».

« Cela ne laisse guère comme hypothèse qu’une panne de kérosène, mais cela semble tout aussi incroyable. Il y a bien eu par le passé des cas d’avions atterrissant à Heathrow avec très peu de carburant, mais on n’imagine pas que cela puisse arriver à un pilote expérimenté de British Airways », l’une des plus grandes compagnies aériennes du monde, ajoutait-il.

La boîte noire, avec ses données sur le vol et ses enregistrements des conversations dans la cabine de pilotage, devrait aider les enquêteurs à faire la lumière sur ce qui s’est exactement passé. Ils devraient présenter samedi leurs premières conclusions, mais ils ne remettront leur rapport complet sur l’accident que dans un mois.

Voir également sur le même sujet l’article de Mecanopolis

Source : Cyberpress (CA)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :