Archives de février, 2008

Bush veut imposer des sanctions contre la Syrie à cause de son rôle corrupteur au Liban et en Irak

vendredi, février 29th, 2008 par Clovis Casadue
Le secrétaire d’Etat adjoint chargé des Affaires politiques américaines M. Nicolas Burns a fait part de la détermination de son pays à poursuivre l’imposition des sanctions contre la Syrie à cause de son rôle corrupteur au Liban et en Irak.

Estimant que Damas doit se rendre compte de la nécessité de jouer un rôle positif au Moyen-Orient, M. Burns a signalé la préoccupation de son pays à la vue de ce qu’il a qualifié « d’ union » entre la Syrie et l’Iran visant à appuyer les pires organisations terroristes comme le Hezbollah selon ses dires, ajoutant que la présence syro-iranienne dans la région est contre les espoirs et le rêve d’une démocratie et de l’indépendance au Liban.

Publicités

Ricine découverte dans un Hôtel de Las Vegas

vendredi, février 29th, 2008 par Clovis Casadue
Les autorités ont identifié une substance trouvée dans un hôtel de Las Vegas, la grande ville du sud du Nevada (ouest des Etats-Unis), comme étant de la ricine, un poison mortel, rapportent aujourd’hui les médias.

Un homme a découvert la substance dans un hôtel, et quatre personnes ont dû subir une décontamination et être emmenées dans des hôpitaux locaux, rapporte CNN, qui indique que le FBI, la police fédérale, participe à l’enquête.

La chaîne KTNV indique également qu’un homme a découvert la substance dans un hôtel, sans préciser s’il s’agit d’un client ou d’un employé, et précise que l’état des quatre personnes suivies à l’hôpital est bon.

La graine de ricine (Ricinus communis), plante très commune, contient une huile toxique à base d’acide ricinoléique qui agit sur les cellules et provoque des lésions hépatiques et rénales.

 

Le numéro deux d’Al Qaïda promet de venger la mort d’al Libi

vendredi, février 29th, 2008 par Clovis Casadue

Le numéro deux d’Al Qaïda, Ayman al Zawahiri, promet de venger la mort de l’ancien commandant en chef du groupe islamiste en Afghanistan, Abou Laïs al Libi, dans une vidéo diffusée sur internet.

Voir la vidéo de Ayman Al-Zawahiri sur Mecanopolis

Les Etats-Unis dépêchent l’USS Cole au large du Liban

vendredi, février 29th, 2008 par Clovis Casadue
Manifestant leur exaspération à l’égard de la Syrie, les Etats-Unis ont décidé de positionner le destroyer USS Cole devant les côtes libanaises pour contribuer à la « stabilité » régionale, a-t-on appris jeudi de source officielle.

« Les Etats-Unis estiment qu’un signe de soutien est important pour la stabilité régionale. Nous sommes très préoccupés par la situation au Liban. Elle dure depuis trop longtemps », a déclaré un haut responsable de l’administration Bush ayant requis l’anonymat.

La persistance des désaccords entre la majorité pro-occidentale et l’opposition pro-syrienne emmenée par le Hezbollah sur la composition d’un futur gouvernement d’union a entraîné lundi un 15e report de l’élection du chef de l’Etat.

Le vote de la Chambre des députés qui devait consacrer le choix du chef de l’armée, le général Michel Souleïman, pour succéder au pro-syrien Emile Lahoud, dont le mandat a expiré le 23 novembre, était prévu mardi. Il est désormais programmé le 11 mars.

La crise, que Washington impute à la Syrie, menace de dégénérer en affrontements entre communautés chiite et sunnite et empoisonne les relations entre les voisins du Liban à l’approche du prochain sommet de la Ligue arabe, prévu les 29 et 30 mars à Damas.

« LA NERVOSITÉ S’ACCROÎT »

« Notre sentiment est que la nervosité s’accroît, avec les menaces du Hezbollah et l’impression générale qu’on ne va pas vers une solution », a poursuivi le responsable américain.

L’envoi de l’USS Cole, a-t-il poursuivi, « fait partie d’une série de mesures de notre part et de la part d’autres membres de la communauté internationale pour exprimer notre inquiétude au sujet du comportement des Syriens ».

Selon un représentant du département de la Défense, l’USS Cole qui a quitté Malte mardi se tiendra loin derrière la ligne d’horizon et ne sera pas visible de la côte.

« Il s’agit de contribuer à la stabilité pendant une période potentiellement critique », a-t-il poursuivi, précisant que le bâtiment pourrait être remplacé par l’USS Nassau, un navire de débarquement qui croisait jusqu’ici dans l’Atlantique, mais qui a mis le cap sur la Méditerranée.

La décision a été prise cette semaine par le président George Bush, qui en a informé ses plus proches alliés, a-t-il ajouté.

« Le président est préoccupé par la situation au Liban et évoque régulièrement le sujet avec son équipe », a quant à lui indiqué Gordon Johndroe, porte-parole du Conseil national de sécurité, interrogé au sujet de cette initiative.

Nucléaire iranien: défaite des ennemis de Téhéran (selon Ahmadinejad)

vendredi, février 29th, 2008 par Clovis Casadue
Les ennemis de l’Iran ont essuyé une défaite dans les débats sur le programme nucléaire iranien, a estimé jeudi le président du pays Mahmoud Ahmadinejad, cité par l’agence officielle d’information iranienne IRNA.

« Chaque jour, les ennemis cherchent des prétextes (pour faire pression sur l’Iran) et essaient ces dernières années, en exploitant le problème nucléaire, d’entraver les progrès de la nation iranienne. Néanmoins, le monde entier a compris que les ennemis mentaient », a asséné le président iranien.

M. Ahmadinejad a fait remarquer qu’à l’intérieur même de l’Iran, il était des « gens dont la nature ressemblait à celle des ennemis ». « Ils glorifient l’ennemi, tout en minimisant le rôle du peuple iranien », a-t-il affirmé.

« Sur la question nucléaire, le peuple iranien a remporté une victoire définitive, et aucune puissance n’est désormais à même de bloquer la progression de notre pays », a-t-il indiqué.

La semaine dernière, un nouveau rapport du directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) Mohamed El-Baradei sur l’Iran a été publié à Vienne. Selon les autorités iraniennes, ce document donne raison au peuple iranien, affirmant que le programme nucléaire de la République islamique est exclusivement pacifique.

M. ElBaradei a constaté dans son rapport un certain progrès dans l’éclaircissement des questions relatives aux activités nucléaires iraniennes d’autrefois. Pourtant, il a exhorté l’Iran à coopérer plus énergiquement avec l’AIEA pour faire toute la lumière sur l’ensemble des détails concernant ses activités nucléaires dans le passé.

Il a en outre insisté sur la nécessité de l’application par Téhéran du protocole additionnel à l’accord sur les garanties avec l’AIEA dans le contexte du respect du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP).

Dans le même temps, les Etats-Unis et certains autres pays occidentaux exigent toujours de l’Iran qu’il abandonne tous ses travaux d’enrichissement d’uranium. Néanmoins, Téhéran rejette toutes ses exigences, affirmant que son programme nucléaire est exclusivement pacifique.

Source : Ria Novosti 

Israël intensifie ses raids aériens à Gaza, 4 enfants tués

vendredi, février 29th, 2008 par Clovis Casadue
L’escalade de la violence entre Israël et le Hamas s’est aggravée jeudi: quatre enfants ont été tués par un missile israélien à Gaza, tandis qu’une pluie de roquettes et d’obus de mortiers s’est abattue sur les villes israéliennes de Sderot et Ashkelon, faisant trois blessés.

Dans la soirée, des Palestiniens vivant dans le sud de la bande de Gaza ont rapporté que des soldats israéliens avaient pénétré dans le territoire après la tombée de la nuit. Il semblait s’agir d’une incursion limitée à partir du poste frontière de Soufa.

Au total, 20 Palestiniens ont été tués, dont 11 au moins étaient des activistes, ce qui porte à 31 le nombre des victimes des frappes israéliennes en 48 heures.

Mercredi, un civil israélien avait été tué à Sderot par une roquette artisanale palestinienne, une action revendiquée par le Hamas, en représailles de la mort le matin même de cinq combattants de son aile militaire, pris pour cibles par l’aviation israélienne dans le sud de la bande de Gaza.

Les quatre enfants palestiniens tués, âgés respectivement de 10, 12, 13 et 15 ans, jouaient au football près de Djabalia, au nord de la ville de Gaza, ont rapporté les services médicaux.

Israël a expliqué que le missile qui les a fauchés visait des tireurs de roquettes.

« PAS D’AUTRE CHOIX »

Un bébé de six mois figurait parmi les morts de mercredi. Jeudi, une autre attaque visant une camionnette transportant des boissons et des en-cas a tué un artificier d’un groupe allié au Hamas.

Cette effusion de sang porte à 65 le nombre de Gazaouis tués en février par des raids israéliens, contre 62 morts pour l’ensemble du mois de janvier.

Après l’émotion suscitée par la mort, mercredi, d’un Israélien père de quatre enfants, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a déclaré que les roquettes palestiniennes « pourraient ne pas nous laisser d’autre choix » que de renvoyer l’armée à Gaza, qu’elle a évacué en 2005 et où elle n’a opéré depuis que de brèves incursions.

« Les Palestiniens s’attirent cela sur eux-mêmes, car de nombreux Palestiniens seront touchés. Il n’y aura pas d’autre choix (…) Nous agirons », a averti le vice-ministre de la Défense, Matan Vilnai.

Selon l’armée israélienne, 31 roquettes et 15 obus ont été tirés jeudi à partir de la bande de Gaza. Trois Israéliens ont été blessés et le ministre de la Sécurité, en visite à Sderot, a dû courir aux abris.

Jeudi, un missile israélien a frappé un poste de police à 150 mètres du domicile du chef du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh. Deux activistes et trois civils ont été blessés par ce tir, indique-t-on de source médicale.

« STUPIDES TIRS DE ROQUETTES »

Israël a fait savoir qu’il n’excluait plus de s’en prendre directement aux dirigeants politiques du Hamas pour faire cesser les tirs de roquettes contre son territoire, qui ont fait trois morts en un an – contre 700 Palestiniens tués dans des raids israéliens durant le même laps de temps.

« Nous sommes au plus fort de la bataille », a averti jeudi le Premier ministre israélien Ehud Olmert, en visite à Tokyo. « Nous recevons des coups douloureux et nous ripostons encore plus fort. Nous ferons en sorte que les terroristes payent un prix très douloureux », a-t-il dit.

Mais, bien que soumis à une pression croissante pour qu’il ordonne une opération massive contre le Hamas au pouvoir à Gaza depuis juin, Olmert répugne à engager l’armée dans une offensive terrestre susceptible de se solder par des pertes sérieuses pour Tsahal et de nombreux morts civils.

Le ministre palestinien des Affaires étrangères Ryad al Malki a condamné « clairement, ouvertement et sans détour » les « stupides attaques à la roquette », mais aussi « tous les raids israéliens à Gaza qui tuent des civils palestiniens, détruisent leurs maisons et les empêchent d’avoir une vie normale ».

Nabil Abou Rdaïnah, conseiller de Mahmoud Abbas, a accusé pour sa part le gouvernement israélien de chercher à torpiller le processus de paix dans lequel le président palestinien s’est engagé en novembre avec Olmert sous les auspices des Etats-Unis.

Selon Olmert, ce sont les tirs incessants de roquettes contre des civils israéliens qui menacent le processus, mais il s’est dit résolu à le poursuivre et a annoncé une nouvelle rencontre avec Abbas dans les deux semaines à venir.

Attendue la semaine prochaine dans la région, la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice a fait part à Olmert, qu’elle a rencontré Tokyo, de sa préoccupation au sujet des civils tués dans les opérations d’Israël à Gaza. Mais, a-t-elle souligné, « les tirs de roquettes doivent cesser ».

Une fusée 100% iranienne construite en quelques mois (Ahmadinejad)

jeudi, février 28th, 2008 par Clovis Casadue

La première fusée-porteuse iranienne Kavoshgar-1, lancée le 4 février dernier, a été construite en quelques mois seulement, a déclaré le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

« La fusée Kavoshgar, récemment mise en orbite, a été créée par des spécialistes iraniens en quelques mois seulement. Sa création est exclusivement le fruit de leur détermination et de leur confiance en eux », a déclaré le président cité par l’agence de presse iranienne IRNA.

« La fusée n’est pas une copie de modèles étrangers », a-t-il fait remarquer.

Selon lui, les experts mondiaux estimaient que l’Iran n’entrerait en possession des technologies spatiales que dans 10 à 15 ans.

« Cependant, nos scientifiques ont obtenu ce succès en quelques mois, dépassant largement les prouesses scientifiques réalisées par d’autres pays », a-t-il fait savoir.

L’Iran a procédé le 4 février au lancement de la fusée spatiale Kavoshgar-1 (Explorer-1, en anglais), destinée à collecter des informations et à placer en orbite le premier satellite iranien. La présentation du premier satellite iranien Omid (espoir) destiné à mener des missions scientifiques et capable de voler dans les strates basses de l’atmosphère, a eu lieu le même jour.

Selon les représentants de l’organisation spatiale iranienne, Kavoshgar a envoyé des informations sur la terre après avoir atteint une altitude de 200-250 kilomètres.

Le président iranien a lors du 29ème anniversaire de la République islamique promis de mettre Omid en orbite au cours de l’été 2008. Il devrait être placé à une altitude de 650 km autour de la terre et survoler l’Iran cinq à six fois par 24 heures.

Le lancement de Kavoshgar a suscité la préoccupation en Occident et en Russie, car il signifie que Téhéran est sur le point de construire des missiles balistiques à longue portée.

Les autorités iraniennes assurent que leur programme spatial est purement pacifique et poursuit des objectifs strictement scientifiques.

Source : IRNA

Le Hamas refuse d’arrêter ses tirs de roquettes

jeudi, février 28th, 2008 par Clovis Casadue
Le mouvement de la Résistance islamique de la Palestine (Hamas) a rejeté la demande de l’Autorité autonome d’arrêter les tirs de roquettes contre le régime sioniste. Dans une situation où les territoires autonomes surtout la bande de Gaza vivent sous la pluie de lourdes attaques de l’armée sioniste, la demande de M. Abbas est loin d’être acceptable, a affirmé le Porte-parole du mouvement Hamas, dans une interview avec la chaîne Al-Alam. Mahmoud Abbas a demandé mardi aux forces de la résistance islamique d’arrêter leurs tirs de roquette contre les positions militaires israéliennes et les colonies juives. « Le problème vient de l’occupation non pas des roquettes du Hamas », a-t-il ajouté. « Le peuple palestinien vit sous l’occupation permanente et les agressions consécutives des militaires sionistes. Les tirs de roquette visent donc à défendre le peuple palestinien contre ces agressions », a souligné Sami Abou Zohri. Près de 200 Palestiniens dont des femmes et des enfants sont tombés en martyrs ces deux derniers mois dans les attaques de l’armée israélienne, dans différentes régions de la bande de Gaza.

Source : IRIB

80% de la population de Gaza est dépendante de l’aide alimentaire internationale

jeudi, février 28th, 2008 par Clovis Casadue

L’envoyé spécial de l’Onu pour le processus de paix au Proche-Orient, Robert H. Serry, a indiqué hier au Conseil de sécurité que le blocage de Gaza mettait en danger la santé des Palestiniens, la poursuite de l’initiative d’Annapolis, et la perspective de la solution à deux États. De son côté, le coordinateur de l’aide humanitaire, John Holmes, a relaté que le blocage a effondré l’économie de Gaza. Désormais 80% de la population est dépendante de l’aide alimentaire internationale, tandis que les cas d’anémie et de diarhée chez les enfants se développent de manière exponentielle. L’ambassadeur d’Israël, Dan Gillerman, a reproché aux fonctionnaires onusiens de se focaliser sur les conséquences de la crise et d’en ignorer la cause : le terrorisme du Hamas.

Source : WashPost 

Obsèques de Badri Patarkatsichvili

jeudi, février 28th, 2008 par Clovis Casadue
Le président israélien Shimon Peres, les frères d’Hillary Clinton, l’oligarque russe Roman Abramovitch et le magnat de l’empire de presse et de télévision Rubert Murdoch sont attendus entre autres à Tbilissi pour les obsèques de l’ancien candidat juif à la présidentielle géorgienne Badri Patarkatsichvili, mort le 13 février à Londres dans des circonstances suspectes.

Deux militaires israéliens blessés par un missile du Hezbollah

jeudi, février 28th, 2008 par Clovis Casadue

Deux militaires israéliens ont été blessés lors d’un essai sur un missile pris au Hezbollah durant la guerre au Liban à l’été 2006, ont indiqué hier des sources militaires et la presse. Un officier a été grièvement blessé et un soldat a été plus légèrement atteint. Les deux hommes voulaient tester l’impact du missile sur une protection blindée. Le missile a explosé prématurément du fait d’un défaut dans le lanceur. Un officier a été chargé de mener une enquête sur les circonstances de l’accident, qui n’est pas le premier sur cette base. Les blindés israéliens, en particulier les Merkava III et IV, disposent de divers systèmes de protection contre des missiles antichars. Cependant les missiles antichars de nouveaux modèles tirés par les combattants du Hezbollah au Liban-Sud à l’été 2006 avaient infligé des pertes sévères à l’armée israélienne, qui cherche depuis la parade. Les missiles les plus efficaces sont les Metis-M, et les Kornet, de fabrication russe, selon les experts. Le Hezbollah dispose aussi de nombreux Sager de nouvelle génération, une arme de conception russe fabriquée en Iran, ainsi que de deux autres missiles de fabrication russe, le Spigot et le Kuntrus, selon ces sources. Ces missiles ont des portées de 1,5 km à 5 km et sont capables de percer des blindages de 400 mm à 1000 mm.

source : Yediot Aharonot

Maroc :Une explosion dans un cybercafé de Casablanca fait un mort et trois blessés

mercredi, février 27th, 2008 par Clovis Casadue
Un attentat dont les ciconstances restent confuses a fait un mort et trois blessés, dimanche soir 11 mars, dans un cybercafé de Casablanca. Selon la police, deux Marocains se sont introduits dans ce lieu du quartier Sidi Moumen, pour « essayer de consulter des sites Internet faisant l’apologie du terrorisme ». Le fils du propriétaire aurait tenté de les en empêcher, provoquant une bagarre. C’est alors que l’un des deux hommes, qui portait une charge explosive sous ses vêtements, l’a actionnée. C’est du quartier Sidi Moumen que provenaient les treize kamikazes des attentats de Casablanca qui avaient tué 32 personnes en 2003.

Le second homme, qui a tenté de s’enfuir, a été interpellé, et son interrogatoire devrait lever les zones d’ombre qui entourent cette affaire, « notamment pour déterminer si l’homme muni d’explosifs planifiait un attentat ailleurs ». Ainsi, a reconnu un responsable des forces de l’ordre, « nous ne savons pas si l’explosion est un attentat-suicide ou si l’engin explosif a été déclenché par inadvertance pendant la dispute ».

La préfecture de Casablanca, elle, est catégorique : « Le cybercafé n’était pas la cible des deux hommes, ils voulaient via Internet recevoir des instructions pour commettre leurs attentats ailleurs », a estimé un responsable.

C’est la première fois depuis les attentats du 16 mai 2003 à Casablanca qu’une bombe d’origine terroriste explose et fait des victimes au Maroc. Le pays est en alerte depuis une série d’attentats à la bombe le mois dernier en Algérie voisine. Les gouvernements du Maghreb redoutent que la violence s’étende au-delà des frontières de l’Algérie depuis que le Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) s’est rebaptisé branche d’Al-Qaida pour le Maghreb islamique, avec l’objectif de fusionner avec d’autres organisations similaires.

Terrorisme : l’Allemagne autorise la surveillance des ordinateurs

mercredi, février 27th, 2008 par Clovis Casadue

La Cour constitutionnelle allemande donne à la police l’autorisation de mettre sous surveillance les ordinateurs de présumés terroristes.

Le projet de perquisitions en ligne, souhaité depuis plusieurs mois par le ministre de l’Intérieur Wolfgang Schäuble, est conforme à la loi a tranché la Cour constitutionnelle allemande mercredi. Toutefois, ces perquisitions devront répondre à des conditions strictes.

Les perquisitions en ligne joueront «un rôle central dans la prévention des dangers du terrorisme international» et ne seront mises en place «que dans des cas peu nombreux mais très importants», a expliqué le ministre Wolfgang Schäuble, assurant que «l’État protège les gens, il ne les menace pas».

Ces mesures devront être engagées seulement en cas de menaces concrètes contre des vies humaines ou contre l’État et devront être autorisées au préalable par un juge, a décidé la Cour. De plus, les données recueillies ne pourront faire l’objet d’aucune utilisation si elles concernent la vie privée des suspects.

La décision de la Cour constitutionnelle survient après que celle-ci a été saisie d’un recours déposé par une journaliste, une élue de gauche et trois avocats, contre une loi régionale sur les «perquisitions en ligne», déjà en vigueur en Rhénanie-du-nord-Westphalie, la région la plus peuplée d’Allemagne.

La Cour a jugé cette loi anticonstitutionnelle car pas assez restrictive. Ce faisant, elle a cependant précisé les principes qui permettraient selon elle d’autoriser de telles surveillances informatiques.

L’aviation israélienne bombarde le bâtiment abritant les bureaux d’Ismaïl Haniyeh

mercredi, février 27th, 2008 par Clovis Casadue
L’aviation israélienne a bombardé mercredi soir à Gaza le bâtiment abritant les bureaux, inoccupés, du Premier ministre Ismaïl Haniyeh, ont annoncé des responsables de la sécurité du Hamas. Ce raid intervient quelques heures après des tirs de roquettes palestiniens sur un campus de Sderot dans le sud d’Israël, faisant un mort et un blessé léger selon les secours.

L’armée israélienne n’a pas fait de commentaire dans l’immédiat sur le raid à Gaza. Selon le Hamas, des hélicoptères israéliens ont tiré des missiles qui ont touché le bâtiment du gouvernement et du ministère de l’Intérieur, blessant 25 habitants du quartier et deux gardes de sécurité patrouillant dans la rue.

Le Mouvement de la résistance islamique avait auparavant mercredi annoncé avoir tiré plus d’une vingtaine de roquettes sur le sud d’Israël, dont huit visant Sderot. Ces tirs faisaient suite à un bombardement israélien qui avait tué cinq militants du Hamas un peu plus tôt dans la journée.

Plus tard, deux autres militants ont été tués dans une nouvelle frappe aérienne sur le nord de la Bande de Gaza. L’armée israélienne a confirmé cette frappe.

Moubarak craint une victoire des Frères Musulmans

mercredi, février 27th, 2008 par Clovis Casadue
Des Egyptiens ont manifesté mardi suite au report par le tribunal de l’annonce du jugement dans le procès de 40 membres du mouvement islamiste d’opposition des « Frères Musulmans ».

Les manifestants considèrent ce report comme une tentative pour contraindre les membres politiques des « Frères Musulmans » à ne pas participer aux élections locales en avril prochain.

Quarante membres de l’organisation islamiste des « Frères musulmans », premier groupe d’opposition égyptien, sont jugés par la Cour militaire et le verdict sera donné le 25 mars, soit une semaine après la fin du délai pour la désignation des candidats aux élections municipales.

« Terrorisme ou blanchiment d’argent, où sont les preuves? Sécurité de l’Etat, vous protégez des voleurs », ont scandé les manifestants en soutien aux responsables de l’association islamiste.

Certains analystes au Caire pensent que les « Frères musulmans » peuvent remporter une victoire décisive si les leaders du groupe participaient aux élections.

Le président égyptien, Hosni Mubarak, pour empêcher ce scénario, a entrepris ces dernières semaines, d’interpeller des centaines de membres de l’organisation interdite.

Mais le mouvement d’opposition affirme que ces arrestations ne l’empêcheront pas de participer aux élections.

Le mouvement des « Frères musulmans » a été officiellement interdit en 1954, mais jusqu’à ce qu’il remporte, avec certains de ses membres politiques, un quart des sièges du Parlement lors des élections de 2005, il était largerment toléré par le gouvernement.

« C’est une affaire politique. Ce report est lié aux élections locales », a martelé Abdul Monim Abdul Maqsoud, avocat de l’organisation.

« Maintenant que le verdict est repoussé, le gouvernement peut gagner du temps du point de vue politique » a-t-il ajouté.

Source : Panapress 

Egypte : Arrestations en série de membres des Frères musulmans

mercredi, février 27th, 2008 par Clovis Casadue

Dix-sept membres des Frères musulmans ont été arrêtés mardi en Egypte, et au moins 22 autres, donc cinq responsables provinciaux, mercredi. Ces rafles se multiplient à l’approche des élections municipales du 8 avril. Il s’agit du plus grand défi pour le Parti national démocrate du président Hosni Moubarak. « Ils arrêtent quiconque pourrait selon eux être candidat », avait dénoncé la semaine dernière Mohamed Mahdi Akef, le « guide » de la confrérie à la chaîne de télévision qatarie Al Djazira. Quelque 560 militants du mouvement sont actuellement sous les verrous.

Source : Ikhwanonline.com

La Syrie dénonce un complot entre pays arabes et Mossad

mercredi, février 27th, 2008 par Clovis Casadue

Le numéro 2 du Hezbollah, Imad Mougnieh, avait été tué il y a près de dix jours en plein Damas. Des sources syriennes ont confié aujourd’hui au journal arabophone londonien Al Qods Al Arabi qu’il avait été éliminé dans le cadre d’un complot organisé par le Mossad avec des partenaires arabes.

Le ministre des Affaires étrangères syrien avait déjà dénoncé l’implication de pays arabes dans l’assassinat de Mougnieh. Une quinzaine de Palestiniens ont été arrêtés, Mougnieh ayant été en contact régulier avec les dirigeants du Hamas présents à Damas, dont Khaled Meschaal.

La Syrie mène une enquête sur les circonstances de cette mort, sans y avoir associé les agents du Hezbollah et de l’Iran.

La veuve de Mougnieh a accusé hier la Syrie d’avoir elle même organisé l’élimination de son mari.

Les autorités syriennes ont annoncé qu’elles livreront les résultats de leur enquête après le sommet de la Ligue arabe qui doit se tenir à Damas la dernière semaine de mars.

Des pays arabes – dont l’Egypte et l’Arabie Saoudite – ont déjà annoncé qu’ils allaient le boycotter pour protester contre les menées de la Syrie au Liban. Hier, la réunion du parlement libanais, qui devait déboucher sur l’élection d’un nouveau président, a été reportée pour la 15è fois depuis le départ de l’ancien président Emile Lahoud au mois de novembre.

Source : Al Qods Al Arabi

Le Hezbollah préparerait une offensive contre Israël pour le mois de mars

mercredi, février 27th, 2008 par Clovis Casadue

Le quotidien koweïtien Al-Watan cite un rapport de sources occidentales haut placées affirmant, sur la base d’une information obtenue des renseignements, que le Hezbollah prépare une offensive d’envergure contre Israël en représailles à l’assassinat de son commandant Imad Mughniyeh.

Selon le rapport, cette offensive est planifiée avec le concours de la Syrie et de l’Iran et aura lieu avant le sommet arabe de mars.

Parallèlement, l’activité militaire du Hamas, du Djiahd islamique et d’autres organisations palestiniennes de Gaza devrait redoubler de force, dans le but de changer l’ordre des priorités des dirigeants des pays arabes.

Source : Al-Watan

Arrestations en masse de Kurdes par les autorités syriennes

mercredi, février 27th, 2008 par Clovis Casadue
Le Comité pour la défense des libertés démocratiques et des Droits de l’Homme en Syrie rapporte que les autorités syriennes ont arrêté des dizaines de citoyens kurdes dans la province d’Alep et ont également empêché la tenue du rassemblement organisé par le parti kurde le 15 février, date anniversaire de l’arrestation du dirigeant du PKK Abdallah Ocalan.

Des séparatistes du Cachemire encouragés par l`indépendance du Kosovo

mercredi, février 27th, 2008 par Clovis Casadue

Des séparatistes du Cachemire indien, disputé depuis des décennies entre l`Inde et le Pakistan, se sont déclarés samedi encouragés dans leur lutte par la déclaration unilatérale d`indépendance du Kosovo.

L`indépendance proclamée unilatéralement dimanche par l`ex-province serbe « a renforcé notre détermination à obtenir la liberté pour le Cachemire », a affirmé à l`AFP Shabir Shah, chef du Parti démocratique de la liberté.

« L`indépendance du Kosovo est un indicateur qui révèle que les luttes fondées sur la vérité et la justice n`échouent jamais », a ajouté Shabir Shah, convaincu que le jour « où le Cachemire sera libre n`est pas loin ».

Un autre chef séparatiste Syed Ali Geelani s`est déclaré ravi de l`indépendance du Kosovo, estimant que « la création d`un Etat musulman au coeur de l`Europe a renforcé notre détermination à obtenir le droit à l`autodétermination ».

Plusieurs pays dont les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont reconnu le Kosovo comme un nouvel Etat, mais l`Inde a indiqué être en train d`en analyser les « aspects légaux ».

L`Inde est circonspecte sur la reconnaissance à accorder à l`indépendance du Kosovo de peur des répercussions éventuelles pour le Cachemire, territoire peuplé majoritairement de musulmans, divisé entre le Pakistan et l`Inde, et que les deux frères ennemis d`Asie du Sud se disputent depuis 60 ans.

La partie indienne de Cachemire est le théâtre depuis près de 19 ans d`une insurrection séparatiste qui a fait officiellement 42.000 morts. Selon des groupes de défense des droits de l`Homme, elle aurait fait près de 60.000 morts et 10.000 disparus.