Le Mossad serait derrière l’assassinat de Mugniyeh

lundi, février 18th, 2008 par alyusi
Selon des fuites provenant de l’Aman (les Renseignements militaires israéliens), le «ministre de la Défense» du Hezbollah Imad Mugniyeh, pulvérisé mardi soir à Damas par l’explosion de son véhicule, était en contact avec la direction politique du Hamas exilée dans cette ville. Si l’Etat hébreu nie toujours toute implication dans cette opération, des sources dignes de foi affirment que ces contacts sont l’une des causes principales de l’élimination du terroriste, et non les nombreux attentats qui lui sont attribués.Dans le courant des années 1980-1990, Israël avait déjà tenté de «liquider» Imad Mugniyeh à plusieurs reprises. Parce qu’il était le responsable de l’armement du Hezbollah, mais également parce qu’il dirigeant l’Unité 1800, une structure secrète de l’organisation chiite spécialisée dans le recrutement de Palestiniens des Territoires.

Ces dernières semaines, la disparition d’Imad Mugniyeh était devenue d’autant plus pressante que le Mossad avait recueilli des informations selon lesquelles le terroriste préparait un attentat important. Une opération censée «venger» le bombardement, le 6 septembre dernier, par l’aviation israélienne, d’un centre nucléaire en cours de construction dans le désert syrien.

Pour ce qu’on en sait, Imad Mugniyeh a été tué par l’explosion du repose-tête de sa jeep. Celui-ci avait été piégé de manière à exploser dès réception d’un signal. Sans doute envoyé par satellite. Tout cela dénote un niveau de préparation opérationnelle très élevé, puisque l’attentat a eu lieu dans l’une des zones les mieux protégées de Damas et qu’Imad Mugniyeh bénéficiait de l’aide des services syriens.

Coïncidence? Les journalistes israéliens qui suivaient le voyage en Turquie effectué la semaine dernière par le ministre de la Défense, Ehoud Barak, ont remarqué le secrétaire militaire de ce dernier (la seule personne habilitée à manipuler des pièces confidentielles) lui tendre un petit mot manuscrit au moment où l’explosion était déclenchée à Damas.

Le lendemain de la mort d’Imad Mugniyeh, le directeur général du Mossad, Meïr Dagan, a été reçu avec égards – mais discrètement – par Ehoud Olmert. Ce dernier a confirmé à son invité qu’il prolongeait son mandat d’un an. Avec Isser Harel et Itzhak Hoffi, l’ex-général nommé à cette fonction par Ariel Sharon entre donc dans le cercle exclusif des trois patrons du renseignement israélien restés en fonction durant huit ans sans interruption.

Publicités

Un commentaire sur “Le Mossad serait derrière l’assassinat de Mugniyeh

  1. masinisa dit :

    au monde musilman il y des milies de haj redwan..des heros de tout age sont prie a luter contre l ocupation sioniste dans tout le monde..israel ni qu un virus dans notre monde …sans amerique ne coute rien il sont zero pour nous meme ils ont de la force…c est honteur amerique et plus part des pays europiens..tous soutiens israel contre quoi..un groupe de militants et n est pas un pays…et ils disent que nous sommes une force que ne peut pas etre deffit. waw…quel betise …et bien nous sommes la le seul qui posede la solution pour ces cornichons est le peuple et les dirigeants…nous seuls seront contre les sionistes dans tous le monde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :