Un adolescent palestinien tué par un colon en Cisjordanie

lundi, mars 3rd, 2008 par alyusi

Un adolescent palestinien a été tué lundi par un colon israélien en Cisjordanie en manifestant contre les attaques israéliennes à Gaza, ont indiqué des sources médicales et de sécurité.

Mohammad Saleh Shreiteh, 15 ans, a été mortellement touché d’une balle à la tête lorsque un colon a ouvert le feu sur un groupe de jeunes Palestiniens qui lançaient des pierres sur une colonie juive en manifestant, selon des témoins palestiniens.

« L’homme a été interpellé pour interrogatoire », a indiqué à l’AFP le porte-parole de la police Micky Rosenfeld, confirmant l’incident.

« Le suspect a affirmé avoir tiré avec son pistolet en situation de légitime défense, après avoir tiré en l’air pour se dégager », a précisé le porte-parole.

Il fait état de plusieurs incidents impliquant des jets de pierres dans le secteur des colonies de Talmon et Néria contre des voitures israéliennes.

Par ailleurs, plus de vingt Palestiniens ont été blessés, pour la plupart légèrement, lors de heurts avec des soldats israéliens en manifestant en solidarité avec la bande de Gaza à Bethléem et dans la région de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, selon des sources médicales et des témoins.

Des dizaines de Palestiniens ont également manifesté sur la principale artère commerciale de Jérusalem-est, lançant des pierres sur les forces de l’ordre israéliennes qui les ont dispersés manu militari, selon des témoins et des sources policières.

A Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, la police palestinienne a empêché la tenue d’une manifestation qui devait partir d’une mosquée de la ville à l’initiative du Hamas, arrêtant deux personnes, selon des témoins.

L’armée israélienne s’est retirée lundi matin des secteurs du nord de la bande de Gaza, notamment Jabaliya, où elle opérait depuis samedi faisant des dizaines de morts et causant d’importants dégâts.

Cette opération, baptisée « Hiver chaud », avait été lancée au quatrième jour d’une campagne d’attaques israéliennes dans la bande de Gaza en représailles aux tirs de roquettes palestiniennes sur le sud d’Israël.

Selon le ministère palestinien de la Santé, 116 Palestiniens, dont 22 enfants et douze femmes, ont été tués depuis mercredi, dont plus de 70 lors de l’opération menée dans le nord de la bande de Gaza à partir de samedi.

Le nouveau décès dans la région de Ramallah porte à 6.281 le nombre de personnes tuées dans les violences israélo-palestiniennes depuis 2000, pour la plupart des Palestiniens, selon un bilan établi par l’AFP.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :