QJMI demande une rançon pour les otages autrichiens

samedi, mars 15th, 2008 par Clovis Casadue
fsfds.jpg
Dans leur ultimatum, qui expire dimanche à minuit, les ravisseurs réclament la libération de cinq détenus algériens (des activistes de QJMI) et d’un groupe de détenus tunisiens ainsi qu’une rançon dont le montant n’est pas précisé par le forum Al-Ekhlass.

D’autre part, des sources croisées corroborent la localisation du groupe dans la région qui couvre Kidal au Mali et la frontière algérienne (voir carte).

 

kidal1.jpg

A Alger, le premier ministre Belkhadem, a estimé, dans un communiqué publié à 2100 ce soir, que l’Algérie n’était « pas directement concernée » par cette affaire dans la mesure où « l’enlèvement a eu lieu sur un territoire autre que l’Algérie » et où « les otages se trouvent actuellement sur un autre territoire non-algérien». Interrogé sur d’éventuels contacts entre les gouvernements algérien et autrichien, M. Belkhadem s’est contenté d’un laconique: « nous sommes en contact avec tous les pays dans le cadre de la lutte antiterroriste ».

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :