Regain de violences entre l’armée et les hommes de l’ex-rebelle touareg Ag Bahanga

samedi, mars 22nd, 2008 par Clovis Casadue

Alors que les négociations des otages autrichiens piétine, cinq civils et trois militaires maliens ont été tués ainsi que 33 militaires enlevés à Tinzaouatène, localité de la région de Kidal.C’est le chef des rebelles Touareg, Ag Bahanga, qui aurait lancé cette attaque, toujours selon l’AFP. En réalité, c’est une réplique de l’armée malienne car les rebelles ont failli flinguer, la veille, un avion militaire américain qui larguait des vivres à des troupes gouvernementales isolées à Tinzaouatène.

Ce que confirme un porte-parole du Pentagone à Washington, le commandant Ron Hill : L’avion, un C-130, n’a eu que des dommages mineurs, quelques trous dans le fuselage. Il se trouvait au Mali dans le cadre d’un exercice, Flintlock 2007, organisé dans le cadre d’un programme dit de « partenariat transsaharien de lutte contre le terrorisme » (TSCTP).

A noter que l’exercice Flintlock 2007 était programmé du 22 août au 7 septembre 2007.

ll y a quelques années, avant son arrestation, Mokhtar Benmokhtar alias El-Para avait trouvé refuge auprès des rebelles touareg de la région, et en particulier auprès de Ag Bahanga. Et c’est le même El-Para dont le GSPC/QJMI demandait la libération dans leur premier communiqué, le 10.3, en échange des otages autrichiens.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :