Afghanistan: les talibans accusent Sarkozy de fausse promesse

samedi, avril 5th, 2008 par Clovis Casadue

Les talibans ont accusé samedi le président français Nicolas Sarkozy, qui vient d’annoncer l’envoi de 700 soldats supplémentaires en Afghanistan, d’avoir rompu une promesse électorale d’examiner un retrait des troupes françaises.

L’ensemble des pays de l’Otan, réunis au sommet à Bucarest, ont promis cette semaine d’envoyer 1.800 soldats qui s’ajouteront aux quelque 50.000 présents, parmi lesquels déjà 1.600 Français.

« Les membres de l’Otan ne sont pas seulement en train de faire de fausses promesses aux Afghans, mais ils le font aussi à leur pays respectifs », a affirmé le Conseil du commandement des talibans, dirigé par le mollah Mohammed Omar, dans un message lu au téléphone à l’AFP par un porte-parole, Zabihullah Mujahed.

« Un bon exemple est l’actuel président Sarkozy. Durant sa campagne électorale (en vue de la présidentielle de mai 2007), il a promis de se concentrer sur le retrait des troupes françaises d’Afghanistan », ajoute la déclaration.

Les talibans ont libéré deux Français qu’ils détenaient en otage, poursuit le message, eu égard à cette promesse. « Maintenant il semble qu’il ait oublié sa promesse », affirment-ils.

Les talibans avaient réclamé le retrait des troupes françaises et un échange de prisonniers pour libérer ces Français, Céline Cordelier et Eric Damfreville employés par l’ONG Terre d’Enfance, enlevés le 3 avril 2007 dans la province afghane de Nimroz (sud-ouest de l’Afghanistan), frontalière avec l’Iran.

Mais les rebelles les avaient cependant libérés respectivement les 28 avril et 11 mai.

Deux jours avant la libération de Céline Cordelier, la candidat Sarkozy avait affirmé que « la présence à long terme des troupes françaises » en Afghanistan ne lui semblait « pas décisive ».

Le lendemain, le ministre français des Affaires étrangères ajoutait que la France n’avait « pas de vocation à rester en Afghanistan ».

Les talibans ont également affirmé que les nouveaux soldats promis à Bucarest ne les « vaincront pas ».

« S’il avait été possible de vaincre la résistance nationale afghane, ils y auraient réussi jusqu’à présent car le nombre de soldats s’est accru tous les ans », affirment-ils.

« Avec la bénédiction de Dieu, ces occupants seront vaincus comme les autres l’ont été dans le passé », poursuit leur message.

L’Otan a déployé quelque 50.000 soldats d’une quarantaine de pays en Afghanistan, aux côtés de 20.000 autres d’une coalition internationale de 13 pays sous commandement américain.

Ils défendent l’Etat et ses institutions contre l’insurrection des talibans, lancée depuis leur renversement du pouvoir fin 2001 par une coalition internationale sous commandement américain.

Pour l’heure, 1.600 soldats français sont déployés dans la région de Kaboul. 700 autres soldats seront dépêchés dans l’est de l’Afghanistan, a annoncé M. Sarkozy au sommet de Bucarest cette semaine.

La France devrait remplacer les Italiens à la direction du Commandement Regional du Centre (RC Center), la région de Kaboul et ses environs, d’ici la fin de l’année 2008 avec l’envoi de quelque 300 hommes supplémentaires.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :