>Irak : nouveau retrait des forces américaines d’ocupation en dépit de la poursuite des combats

mercredi, mai 7th, 2008 par Clovis Casadue

L’armée américaine d’occupation a annoncé mardi poursuivre la réduction de son contingent en Irak, en dépit de combats avec des miliciens chiites et d’un regain de tension avec l’Iran.

Au moins quatre personnes ont été tuées dans des accrochages depuis lundi soir dans le bastion chiite de Sadr City, dans le nord-est de Bagdad, où les troupes américaines d’occupation affrontent des partisans du chef anti-américain Moqtada Sadr depuis fin mars. Ces combats ont également fait 12 blessés, selon des sources médicales.

Dans un communiqué, le commandement américain a indiqué qu’une nouvelle brigade de 3.500 hommes allait être retirée du théâtre d’opérations irakien. Il s’agit du troisième retrait du genre depuis que George W. Bush a annoncé en septembre 2007 qu’il rappelait aux Etats-Unis une partie des renforts déployés en Irak l’année dernière. Le retrait, commencé en décembre et qui concerne cinq brigades, doit être achevé en juillet.

Une pause de 45 jours permettra ensuite d’évaluer si de nouvelles réductions sont envisageables. Les 3.500 soldats de la 3ème division d’infanterie seront rentrés à leur base, à Fort Benning, en Géorgie (Etats-Unis), « dans les prochaines semaines », a précisé l’armée américaine d’occupation dans un communiqué. Un tiers de ses troupes est déjà parti d’Irak, a précisé à l’AFP le commandement Winfield Danielson.

Les récentes réductions ont porté le contingent américain en Irak à 156.000 soldats, a encore indiqué le porte-parole. Les troupes américaines sont engagées depuis la fin du mois de mars dans des combats meurtriers avec les miliciens chiites, notamment dans le quartier de Sadr City, dans le nord-est de Bagdad.

Ce quartier est le bastion de la plus puissante des milices irakiennes, l’armée du Mahdi, de Moqtada Sadr, et les violences y ont fait plus de 900 tués depuis la fin mars. Les responsables américains assurent qu’ils ne s’en prennent pas à Moqtada Sadr mais à des « éléments indisciplinés » qui n’obéïssent pas à ses ordres de cessez-le-feu.

Moqtada Sadr soutient lui que le gouvernement du Premier ministre Nouri al-Maliki et les Américains veulent en finir avec lui avant des élections cruciales en octobre, que son mouvement pourrait utiliser pour renforcer son influence.

Les Américains mettent en cause des +groupes spéciaux+ accusés d’être armés, financés et entraînés par des services iraniens, et notamment la Force al-Qods, le corps d’élite des Gardiens de la Révolution, fer de lance du régime islamique.

Pour Téhéran, les combats en cours ne sont pas la bonne manière de régler la question des milices et rendent inutile la poursuite du dialogue entamé avec les Etats-Unis sur les questions de sécurité en Irak. « Nous assistons actuellement aux bombardements américains et au massacre des Irakiens », a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Mohammad Ali Hosseini.

« Dans ces conditions, les discussions ne donneront aucun résultat et n’ont pas de signification », a-t-il indiqué.Le porte-parole du département d’Etat, Tom Casey, lui a fait écho en estimant que « cela n’a pas de sens de discuter de quoi que ce soit avec l’Iran tant qu’ils (les Iraniens) ne changeront pas d’attitude ».

Selon le New York Times, des membres du Hezbollah, bête noire d’Israël, entraînent des combattants irakiens dans un camp près de Téhéran, selon des rapports d’interrogatoires américains de miliciens capturés en 2007. Récemment, le porte-parole du gouvernement irakien, Ali Dabbagh, a indiqué que M. Maliki avait ordonné la formation d’une commission d’enquête pour établir d’éventuelles interférences iraniennes en Irak.

Il avait toutefois souligné que les autorités irakiennes étaient encore à la recherche de « preuves », alors que les Etats-Unis mettent régulièrement en cause des ingérence iraniennes en Irak pour expliquer les violences dans ce pays.

Source : Al-Oufok

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :