Archives du tag ‘CIA

Géorgie, bouclier anti-missile : regain de tensions entre Russes et Américains

vendredi, août 15th, 2008 par Clovis Casadue

La guerre en Géorgie avait provoqué de vifs échanges entre Moscou et Washington. L’accord en vue entre les Etats-Unis et la Pologne qui accueillera des éléments du bouclier anti-missile américain suscite la colère des Russes.

La guerre entre la Géorgie et la Russie vient déjà de provoquer des tensions entre Moscou et Washington qui réclame un cessez-le-feu immédiat et respecté ainsi que le retrait des forces russes. Ces dernières répliquent en évoiquuant l’éventualité de formateurs militaires américains parmi les soldats georgiens et d’armes américaines, notamment des fusils d’assault M16, découverts en Géorgie.

Pour signifier leur mécontentement, les Etats-Unis ont avancé sur un dossier qui énerve beaucoup la Russie : le déploiement d’un bouclier anti-missile en Europe. Washington est parvenu sur le sujet à un accord avec la Pologne qui va accueillir des éléments de ce bouclier. D’où la colère de Moscou qui estime, selon le chef-adjoint d’état-major russe Anatoli Nogovitsyne, que cet accord avec les Polonais « aggrave davantage » l’état des relations entre les deux pays.

La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice a déclaré ce vendredi à Tbilissi, la capitale géorgienne, qu’elle espérait signer « très bientôt » l’accord avec Varsovie sur le déploiement d’éléments du bouclier antimissile américain en Pologne.

Publicités

Bush déclare soutenir la Géorgie et envoie Rice à Tbilissi

mercredi, août 13th, 2008 par Clovis Casadue

Le président américain George Bush a exprimé son soutien à la Géorgie et a annoncé sa décision d’envoyer la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice en France et à Tbilissi et de confier une mission humanitaire au chef du Pentagone Robert Gates.

« Compte tenu de notre préoccupation, j’ai ordonné des mesures sérieuses pour témoigner notre solidarité au peuple géorgien et pour parvenir à un règlement pacifique du conflit. J’envoie Condoleezza Rice en France où elle rencontrera le président Sarkozy et ensuite à Tbilissi où elle exprimera personnellement le soutien américain au gouvernement démocratique de la Géorgie », a affirmé M. Bush.

Source : RIA Novosti

Saakachvili et Kouchner évacués d’urgence en Géorgie

lundi, août 11th, 2008 par Clovis Casadue

président géorgien Mikheïl Saakachvili et le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner ont été évacués d’urgence, lundi 11 août, en raison de la présence suspecte d’un hélicoptère survolant la ville de Gori, la plus grande ville géorgienne qui se situe à proximité de la province séparatiste géorgienne d’Ossétie du Sud, a constaté un journaliste de l’AFP.
L’hélicoptère, non identifié, a survolé la zone au moment même où Mikheïl Saakachvili et Bernard Kouchnerse s’y trouvaient.
En criant « go go go! », les gardes du corps du président géorgien l’ont alors poussé dans un véhicule tout terrain noir blindé. Bernard Kouchner a lui été évacué dans un autre véhicule. Tous deux sont partis en trombe, selon le journaliste.
Bernard Kouchner s’est rendu à Gori pour y rencontrer des victimes du conflit armé entre la Géorgie et la Russie. Le CICR a annoncé que la situation humanitaire était « très grave » en Ossétie du Sud et en Géorgie.
Le chef de la diplomatie française, dont le pays assure la présidence tournante de l’Union européenne, est en visite en Géorgie pour une mission de médiation. Le président géorgien venait d’annoncer qu’il avait signé un document, soutenu par l’UE, contenant des propositions de paix et qui doit être soumis à la Russie.
Sur le terrain, les combats se poursuivent.

Rogozine réclame une réunion extraordinaire Otan-Russie pour mardi

lundi, août 11th, 2008 par Clovis Casadue

Dmitri Rogozine, représentant permanent de la Russie auprès de l’Otan, a annoncé qu’il avait demandé lundi aux dirigeants de l’Alliance d’organiser mardi une réunion extraordinaire Otan-Russie, au cours d’une conférence de presse à Bruxelles.

Des forces russes pénètrent en territoire géorgien

lundi, août 11th, 2008 par Clovis Casadue

Des forces armées russes sont entrées en territoire géorgien, près de la ville de Senaki, pour empêcher de nouvelles attaques géorgiennes contre l’Ossétie du Sud, a annoncé le ministère russe de la Défense cité par les agences russes.

Ossétie du Sud: Washington fait obstacle aux opérations russes

lundi, août 11th, 2008 par Clovis Casadue

Les Etats-Unis font obstacle à l’opération de maintien de la paix en Ossétie du Sud, en transférant par voie aérienne le contingent géorgien en provenance d’Irak, a déclaré lundi à Moscou le premier ministre russe Vladimir Poutine.

« Il est dommage que certain de nos partenaires tentent d’empêcher nos opérations. Je parle des Etats-Unis qui ont mobilisé leurs avions de transport militaire pour transférer le contingent géorgien en Irak vers la zone du conflit », a-t-il affirmé en conseil des ministres.

L’aviation de transport américaine a entamé lundi le transfert de 2.000 soldats géorgiens déployés en Irak vers la zone du conflit osséto-géorgien où les hostilités ont éclaté vendredi dernier.

Ossétie du Sud: Tskhinvali est sous contrôle des forces russes

lundi, août 11th, 2008 par Clovis Casadue

La Russie a pratiquement achevé son opération visant à contraindre la Géorgie à la paix, la ville de Tskhinvali, capitale de l’Ossétie du Sud séparatiste, étant sous contrôle des soldats de la paix russes, a affirmé lundi à Moscou le président russe Dmitri Medvedev.

« Nous avons terminé une partie notable de l’opération déclenchée en vue de contraindre les autorités géorgiennes à la paix en Ossétie du Sud. La ville de Tskhinvali fait l’objet d’un contrôle renforcé du contingent russe des forces de maintien de la paix », a-t-il affirmé lors d’une rencontre avec le ministre de la Défense Anatoli Serdioukov.

L’armée géorgienne est intervenue dans la nuit du 7 au 8 août dernier en Ossétie du Sud, une des deux républiques séparatistes sur le territoire géorgien qui revendique son indépendance par rapport à Tbilissi, et a pilonné Tskhinvali, la capitale. Les autorités sud-ossètes font état de 2.000 morts parmi les civils, et dix-huit militaires des forces russes de maintien de la paix ont été tués.

Ossétie du Sud: la Russie réagira au transfert d’Irak de militaires géorgiens

lundi, août 11th, 2008 par Clovis Casadue

La direction militaire russe adoptera des mesures adéquates contre le transfert d’Irak de 800 militaires géorgiens, a averti lundi lors d’une conférence de presse à RIA Novosti le chef adjoint de l’Etat-major général des Forces armées russes Anatoli Nogovitsyne.

« Nous sommes prêts à accroître notre contingent (en Ossétie du Sud). Ce sera notre réponse à cette nouvelle donne », a indiqué le général.

Dans le même temps, il a constaté qu’à présent, le rapport des forces dans la zone du conflit osséto-géorgien était équilibré. Selon M. Nogovitsyne, cela s’est produit après le renforcement du contingent de paix russe par des unités de la 58e armée.

« Cela ne se rapporte d’ailleurs qu’aux régions où se déroulent les hostilités », a souligné le général.

Le contingent russe en Ossétie du Sud possède les forces et les moyens nécessaires pour accomplir des tâches dans le cadre de la mission de la paix dans la zone du conflit osséto-géorgien , a indiqué le chef adjoint de l’Etat-major général des Forces armées russes.

> Pour Ahmadinejad, le 11-septembre était un « prétexte » pour des invasions

mercredi, avril 9th, 2008 par Clovis Casadue

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a accusé mardi les Etats-Unis d’avoir utilisé les attentats du 11-Septembre comme un « prétexte » pour leurs interventions en Afghanistan et en Irak, et a mis en doute le caractère terroriste de ces attaques.

« Sous prétexte de cet incident, le plus lourd déplacement de troupes a été organisé vers notre région et le pauvre Afghanistan a été attaqué et des dizaines de milliers de personnes ont été tuées jusque-là », a-t-il dit dans un discours transmis en direct à la télévision.

« Le pauvre Irak a été attaqué et selon les rapports officiels plus d’un million d’Irakiens, des jeunes, des enfants et des vieux, ont été tués », a ajouté M. Ahmadinejad pour qui seul le départ des troupes américaines peut contribuer à diminuer les violences dans ce pays.

Le 11 septembre 2001, quatre avions détournés par des membres du réseau Al-Qaïda ont fait 2.979 morts au total. Deux appareils avaient percuté le World Trade Center à New York, un troisième s’était écrasé en Pennsylvanie après une lutte entre les passagers et les pirates de l’air, le quatrième avait été projeté sur le Pentagone à Washington.

« Comment est-il possible que sous le contrôle des radars les plus perfectionnés et des réseaux de renseignements les avions puissent se déplacer sans coordination avec ces réseau et heurtent les tours? », a demandé le président, mettant en doute le caractère terroriste de l’attentat de New York.

Il a aussi mis en doute le bilan de ces attaques, déclarant: « On a dit que 3.000 personnes ont été tuées. On est tous devenu tristes, même si les noms des 3.000 personnes n’ont jamais été publiés ».

M. Ahmadinejad s’exprimait devant un parterre de responsables iraniens et d’ambassadeurs étrangers conviés à Téhéran à la célébration de la « Journée nationale de la technologie nucléaire », alors que les grandes puissances exigent de l’Iran une suspension de son programme nucléaire controversé.

Le président iranien avait promis des annonces majeures dans ce domaine, mais n’a mentionner que les essais d’un nouveau type de centrifugeuses pour l’enrichissement d’uranium, déjà rapporté dans un récent rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Le président iranien a aussi accusé les Etats-Unis et les grandes puissances de créer des conflits dans le monde pour leurs propres intérêts.

« En Afrique, pour piller les ressources, ils créent un conflit entre les tribus et tuent plus de 800.000 personnes », a-t-il dit, sans autres précisions sur la nature de ce conflit.

Le Carlyle Group engage Olivier Sarkozy

mardi, avril 1st, 2008 par Clovis Casadue
Le Carlyle Group, qui gère la fortune des familles Bush et Ben Laden, a décidé de créer un service financier particulier destiné à placer les excédents de pétro-dollars de fonds souverains, principalement ceux du Koweït et de Singapour. Pour diriger ce service, le directeur honoraire de Carlyle, Franck Carlucci, a conseillé le recrutement du 5ème noueur de deals le plus important de Wall Street : Oliver Sarkozy.

M. Sarkozy, demi-frère du président de la République française, aurait réalisé en 2007, selon le classement Dealogic, des opérations pour un montant total de 514 milliards de dollars. Il s’est illustré dans plusieurs rachats d’envergure, notamment celui de l’émetteur de cartes de crédit MBNA par Bank of America en 2006 (35 milliards de dollars), ou celui de Sallie Mae par un consortium de banques et de sociétés de capital-investissement (25 milliards). Il a aussi conseillé ABN Amro et Barclays dans leur fusion. Il passe désormais à la vitesse supérieure.

Oliver Sarkozy avait organisé la rencontre entre le président Bush et son demi-frère lorsque celui-ci n’était encore que ministre de l’Intérieur.

Christine de Nagay, mère d’Oliver Sarkozy, s’est remariée en seconde noces. Dans les années 50, son beau-père avait engagé Frank Carlucci au département des opérations de la CIA.

Nucléaire : la CIA accuse l’Iran

dimanche, mars 30th, 2008 par Clovis Casadue

L’Iran cherche toujours à développer un programme d’armes nucléaires, a estimé le directeur de la CIA, Michael Hayden, sans pour autant remettre en cause un rapport du Renseignement américain affirmant que ces efforts se sont interrompus en 2003. Interrogé par la chaîne de télévision américaine NBC sur le fait de savoir si les Iraniens cherchaient à développer un programme nucléaire, M. Hayden a répondu : « Personnellement, je le crois. C’est difficile à expliquer ».

« Pourquoi continuent-ils à produire du matériel fissile ? (…) Quand vous voyez que les Etats-Unis mais aussi le Conseil de sécurité de l’ONU leur imposent des sanctions, pourquoi subiraient-ils cela s’ils n’avaient pas l’intention de développer la technologie leur permettant de produire du matériel fissile sans contrôle international ? », s’est-il interrogé.

La CIA projette une guerre culturelle dans le monde arabe

mardi, février 19th, 2008 par Clovis Casadue

Auditionné par la Commission des forces armées de la Chambre des représentants, John A. Kringen, le sous-directeur de la CIA, a plaidé pour la création d’une organisation nouvelle de guerre culturelle dans le monde arabe, comparable à ce qui avait été fait par le Congrès pour la culture face au Komintern durant la Guerre froide. La même idée a été présentée la semaine dernière par Michael Leiter, directeur du Centre national antiterroriste lors d’une conférence au Washington Institute for Near East Policy (WINEP).

Source : Washington Post

CIA en Europe

mardi, février 19th, 2008 par Clovis Casadue
L’agence de renseignement américaine CIA a créé 12 sociétés fictives principalement en Europe après les attentats du 11-Septembre dans le but d’infiltrer des organisations islamistes. Des responsables actuels et d’anciens membres de la CIA, ont indiqué que l’agence a désormais fermé toutes ces sociétés sauf deux, après avoir conclu qu’elles étaient inadaptées. Ces entreprises, pour lesquelles la CIA a dépensé des centaines de millions de dollars, faisaient partie d’un vaste plan pour accroître le nombre d’agents de la CIA à l’étranger opérant sous une « couverture non officielle » dans le but d’augmenter le potentiel de l’agence à infiltrer les réseaux islamistes. Mais ce projet a suscité une controverse au sein même de l’agence, en raison notamment du lieu d’implantation de ces entreprises et de leur taille, qui risquait d’exposer un grand nombre d’agents en cas de problème.

Source : LA Times

Dick Marty, rapporteur spécial du Conseil de l’Europe, présente mercredi son rapport sur les listes noires de l’ONU et de l’UE

mardi, janvier 22nd, 2008 par alyusi

Le rapporteur spécial du Conseil de l’Europe présente mercredi son rapport sur les listes noires de l’ONU et de l’UE.C’est une sorte de Zorro des temps modernes. Ancien procureur dans son canton du Tessin, Dick Marty est aujourd’hui le rapporteur spécial de la commission des questions juridiques et des droits de l’homme du Conseil de l’Europe. Et il exerce cette fonction avec coeur et conviction, au grand dam de ceux sur lesquels il enquête. Insensible aux pressions, Dick Marty a mené à bien une première investigation, consacrée au transfert de détenus par la CIA à travers l’Europe. Il n’a jamais trouvé de preuves formelles. Mais il a réuni un « faisceau d’indices concordants » qui démontrent que la CIA a bien fait transférer des détenues à travers l’Europe et ouvert des prisons provisoires dans certains pays de l’Est européen. Ce rapport a fait grand bruit, car il a largement démenti les démentis des autorités américaines, politiques et sécuritaires, qui niaient l’existence de telles opérations.

Son mandat achevé, Dick Marty a reçu une autre mission. Il a été chargé par le même Conseil de l’Europe d’enquêter sur les listes noires du Conseil de sécurité de l’ONU, sur lesquelles sont consignés les noms de personnes soupçonnées d’avoir eu un lien, stratégique ou financier, avec le terrorisme international. Ces listes ont pour effet de geler les biens des personnes fichées et de les empêcher de voyager. Un financier italo-égyptien installé dans l’enclave de Campione et patron d’une société basée à Lugano, Youssef Nada, en a fait l’amère expérience. Il a fait l’objet d’une enquête approfondie du Ministère public de la Confédération, qui n’a débouché sur aucune poursuite pénale. L’affaire a été classée, mais le nom de cet homme est resté inscrit sur les listes noires.

La deuxième enquête de Dick Marty est désormais bouclée. Le Tessinois présente son rapport au Conseil de l’Europe mercredi 23 janvier.

Enquête criminelle sur l’affaire des vidéos de la CIA

jeudi, janvier 3rd, 2008 par alyusi

Le département américain de la Justice a annoncé mercredi l’ouverture d’une enquête criminelle sur la destruction par la CIA d’enregistrements vidéo d’interrogatoires de suspects arrêtés pour présomption de terrorisme.

« Il y a motif à engager une enquête criminelle sur ce sujet, et j’ai pris les mesures pour lancer cette investigation », a déclaré l’Attorney General (ministre de la Justice) Michael Mukasey dans un communiqué.

La CIA a reconnu le 6 décembre avoir détruit les enregistrements de plusieurs centaines d’heures d’interrogatoire de deux membres présumés d’Al Qaïda, ce qui a soulevé une vague d’indignation sur les bancs démocrates du Congrès et parmi les mouvements de défense des droits de l’homme.

Des techniques pouvant être assimilées à de la torture auraient été utilisées lors de ces interrogatoires.

L’agence centrale du renseignement a annoncé qu’elle « coopérer pleinement à cette enquête », qui a été confiée au procureur fédéral du Connecticut, John Durham.

Selon le directeur de la CIA, Michael Hayden, ces vidéos avaient été enregistrées en 2002 dans le cadre d’un programme secret de détention et d’interrogatoires qui a commencé avec l’arrestation d’un responsable présumé d’Al Qaïda, Abou Zoubaïdah.

Il a justifié leur destruction, en 2005, par le fait qu’elles pouvaient constituer un risque pour la sécurité en permettant d’identifier les personnes chargées de ces interrogatoires.

Les Etats-Unis se sont vu abondamment reprocher par leurs alliés européens et par des organisations de défense des droits de l’homme le recours à certaines méthodes d’interrogatoire, comme la « baignoire » où on fait croire aux personnes interrogées qu’on va les noyer.

Le président George Bush a affirmé à plusieurs reprises que la torture n’avait pas cours aux Etats-Unis mais n’est jamais entré dans le détail des méthodes d’interrogatoire pratiquées.