Archives du tag ‘Mahmoud Ahmadinejad

Nucléaire iranien: Téhéran a vaincu l’Occident

mercredi, août 13th, 2008 par Clovis Casadue

Téhéran a vaincu l’Occident dans le litige sur le dossier nucléaire iranien, a annoncé mercredi le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

« Il y a quelques années les pays occidentaux exigeaient de l’Iran la suspension complète des travaux d’enrichissement d’uranium dans le cadre des négociations. Au lieu de 20 centrifugeuses à l’époque, nous en avons plusieurs milliers. Maintenant l’Occident a adouci sa position et veut que nous gelions dans les mois à venir l’installation de nouvelles centrifugeuses », annoncent les médias locaux, citant les propos du président iranien.

De l’avis de M.Ahmadinejad, le dossier nucléaire iranien est une preuve de la volonté pour le peuple iranien et une défaite des « puissances mondiales pourries ». Grâce aux efforts du gouvernement iranien, poursuit le président, l’Iran a obtenu de grands succès dans le domaine de l’atome pacifique. « La prévoyance du gouvernement autour de la question nucléaire a permis à l’Iran de faire valoir ses droits dans la sphère de l’atome pacifique », a indiqué le président iranien, ajoutant que les menaces et la propagande des pays occidentaux ne sont qu’un prétexte pour faire pression sur le pays.

Les Etats-Unis et plusieurs autres pays soupçonnent l’Iran de développer en secret un programme nucléaire militaire. Téhéran, qui rejette ces assertions, soutient que son programme nucléaire vise à subvenir aux besoins iraniens en électricité.

Source : RIA Novosti

> Pour Ahmadinejad, le 11-septembre était un « prétexte » pour des invasions

mercredi, avril 9th, 2008 par Clovis Casadue

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a accusé mardi les Etats-Unis d’avoir utilisé les attentats du 11-Septembre comme un « prétexte » pour leurs interventions en Afghanistan et en Irak, et a mis en doute le caractère terroriste de ces attaques.

« Sous prétexte de cet incident, le plus lourd déplacement de troupes a été organisé vers notre région et le pauvre Afghanistan a été attaqué et des dizaines de milliers de personnes ont été tuées jusque-là », a-t-il dit dans un discours transmis en direct à la télévision.

« Le pauvre Irak a été attaqué et selon les rapports officiels plus d’un million d’Irakiens, des jeunes, des enfants et des vieux, ont été tués », a ajouté M. Ahmadinejad pour qui seul le départ des troupes américaines peut contribuer à diminuer les violences dans ce pays.

Le 11 septembre 2001, quatre avions détournés par des membres du réseau Al-Qaïda ont fait 2.979 morts au total. Deux appareils avaient percuté le World Trade Center à New York, un troisième s’était écrasé en Pennsylvanie après une lutte entre les passagers et les pirates de l’air, le quatrième avait été projeté sur le Pentagone à Washington.

« Comment est-il possible que sous le contrôle des radars les plus perfectionnés et des réseaux de renseignements les avions puissent se déplacer sans coordination avec ces réseau et heurtent les tours? », a demandé le président, mettant en doute le caractère terroriste de l’attentat de New York.

Il a aussi mis en doute le bilan de ces attaques, déclarant: « On a dit que 3.000 personnes ont été tuées. On est tous devenu tristes, même si les noms des 3.000 personnes n’ont jamais été publiés ».

M. Ahmadinejad s’exprimait devant un parterre de responsables iraniens et d’ambassadeurs étrangers conviés à Téhéran à la célébration de la « Journée nationale de la technologie nucléaire », alors que les grandes puissances exigent de l’Iran une suspension de son programme nucléaire controversé.

Le président iranien avait promis des annonces majeures dans ce domaine, mais n’a mentionner que les essais d’un nouveau type de centrifugeuses pour l’enrichissement d’uranium, déjà rapporté dans un récent rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Le président iranien a aussi accusé les Etats-Unis et les grandes puissances de créer des conflits dans le monde pour leurs propres intérêts.

« En Afrique, pour piller les ressources, ils créent un conflit entre les tribus et tuent plus de 800.000 personnes », a-t-il dit, sans autres précisions sur la nature de ce conflit.

Mahmoud Ahmadinejad débute aujourd’hui la première visite d’un président iranien en Irak

dimanche, mars 2nd, 2008 par Clovis Casadue

Le président Mahmoud Ahmadinejad se rendra dimanche en Irak, la première visite d’un chef d’Etat de la République islamique dans le pays. Outre son aspect historique, ce déplacement symbolise également l’influence grandissante de Téhéran dans la région.

M. Ahmadinejad devait arriver dimanche matin à l’aéroport de Bagdad, et se rendra ensuite au quartier général du président irakien Jalal Talabani dans la Zone verte de la capitale.

A la veille de sa visite, le président iranien s’est voulu rassurant à l’égard des Irakiens, réfutant les allégations répétées des Etats-Unis selon lesquelles Téhéran s’immisce dans les affaires du pays et alimente la violence entre milices chiites.

« L’Iran n’a aucun besoin d’intervenir en Irak. (L’Iran) est ami avec tous les groupes en Irak. N’est-il pas ridicule que ceux qui ont déployé 160.000 soldats en Irak nous accusent d’y intervenir », a-t-il demandé, selon des propos diffusés par l’agence de presse publique IRNA.

Durant sa visite de deux jours en Irak, le président iranien doit rencontrer son homologue et le Premier ministre Nouri al-Maliki. Ces derniers ont tous deux effectué des visites officielles en Iran depuis leur prise de fonction.

Les relations entre les deux pays, qui se sont livrés une sanglante guerre qui a duré huit ans (1980-1988) et fait plus d’un millions de morts ou blessés dans chaque camp, se sont améliorées depuis la chute de Saddam Hussein en 2003.

La majorité chiite irakienne (60%) de la population, est sortie de décennies de marginalisation pour devenir la force dominante du nouvel Irak. Nombre de hauts responsables chiites irakiens ont vécu en exil en Iran pendant les 35 années du régime baasiste, et ont gardé des liens avec les dirigeants iraniens.