Archives du tag ‘Qaïdat al Jihad au Maghreb Islamique

Abou Ammar succède à Belmokhtar à la tête de la région sud

mercredi, février 20th, 2008 par Clovis Casadue

Les opérations terroristes perpétrées par l’organisation d’Al Qaïda dans le grand désert et en dehors des frontières sud, ont révélé une volonté tenace, chez son commandement, d’imposer Yahia Djouadi alias « Yahia Abou Ammar » pour la succession de Mokhtar Belmokhtar, et le massacre d’El Oued jeudi dernier confirme bien cette tendance.

Al Qaïda au Maghreb islamique a revendiqué, hier, le meurtre de 7 garde-frontières à El Oued, dans la nuit de jeudi à vendredi. Un communiqué paru dans les forums électroniques de l’organisation a indiqué que les responsables de l’opération appartiennent à la région sud commandée par « Yahia Abou Ammar », de son vrai nom Yahia Djouadi, 38 ans.

Le communiqué dont El Khabar a obtenu une copie a précisé que le guet-apens a été tendu aux éléments des garde-frontières de la commune de Hamraya, et que la patrouille sécuritaire était constituée de trois véhicules. Il a été indiqué que les assaillants se sont emparés de sept mitraillettes, un canon-mitrailleur, un appareil infrarouge et sept gilets par balles. Cela alors que l’organisation salafiste a déclaré que ses hommes se sont échappés sans être touchés. Des sources sécuritaires avaient déclaré que quatre des terroristes au moins avaient été tués.

Le communiqué d’Al Qaïda a indiqué que l’attaque terroriste est venue en réponse à la neutralisation d’éléments de l’organisation dans le Sud, récemment, lors d’altercations avec les forces de sécurité, et suite également à la compagne d’arrestations à El Oued, qui a inclu des éléments accusés d’extrémisme et de soutien aux groupes que le communiqué qualifie de « djiahadistes ».

Selon une source bien informée, le conseil des « notables » d’Al Qaïda a décidé de dépêcher le président du comité militaire de l’organisation, Yahia Djoudi, au Sahara, il y a un an afin, de faire de réactiver l’action terroriste.

Source : El Khabar

Lire également l’article sur MecanopolisBlog

 

Publicités

Qaïdat al Jihad au Maghreb Islamique (vidéo)

mardi, janvier 15th, 2008 par alyusi

Bouteflika au pays du Maghreb islamique

mardi, janvier 15th, 2008 par alyusi

Dans son édition du 13 janvier, sous la signature de Ghania Oukazi, nous avons relevé ce passage dans l’article « Tamanrasset, les projets structurants et le troisième mandat : Le maillon manquant« .

Extraits :

(…) Et Ahmed Ouyahia en tant qu’enfant du système? «Il a le syndrome du Premier ministre. Il veut négocier, mais il négocie quoi», demande notre interlocuteur, un des locataires des premières loges de commandement dont les prévisions sur un éventuel retour du terrorisme des années 90 donnent froid au dos. Et si les derniers attentats seraient faits pour pousser le président à la porte de sortie? interrogeons-nous. «Possible. On ne sait pas… les choses vont mal…», nous répond-il presque en balbutiant. Aux dernières nouvelles, l’on laisse entendre que la visite du chef de l’Etat à Constantine, prévue pour ce lundi, pourrait être reportée en raison d’un manque de visibilité dans la situation sécuritaire dans la région.

Source : Bladi El Djazaïr

Attentat contre l’armée en Kabylie

mercredi, janvier 9th, 2008 par alyusi

Un attentat terroriste a visé jeudi après-midi une patrouille de l’armée algérienne qui participait à des opérations de ratissage dans la ville kabyle d’Ait Yahia, au sud de Tizi Ouzou (Nord), a-t-on appris jeudi de sources sécuritaires. L’attentat a fait au moins cinq blessés, ont précisé ces responsables, qui se sont exprimés sous le couvert de l’anonymat.

Communiqué de QJMI revendiquant la responsabilité de l’attentat du 2 janvier 2008 à Naciria

samedi, janvier 5th, 2008 par alyusi

Le 3 janvier 2008, le site islamiste www.alhesbah.net, a publié un communiqué de l’organisation Qaïdat al Jihad au Maghreb Islamique (QJMI) revendiquant la responsabilité de l’attentat à la voiture piégée du 2 janvier 2008 à Naciria.

Extraits :

«… Le matin du mercredi 2 janvier 2008, à 7h00, l’un des lions de l’Organisation Qaïdat al Jihad au Maghreb Islamique, le martyre ‘Abdallah Al-Sha’ayani a fait exploser un camion rempli 500 Kg d’explosifs (…) Par la grâce et avec l’aide d’Allah, il a réussi à détruire la station dans son intégralité laissant des dizaines de d’apostats morts et de blessés dans les rangs des forces de police »

« Oh apostats, vous et vos maîtres devraient s’attendre au progrès des martyres qui vont vous apporter l’odeur de la mort. Et nous saisissons cette occasion pour vous rappeler le sens du communiqué de notre cheikh Abou Moussab Abd Al-Wadoud, et nous réitérons l’appel qu’il a lancé aux forces de l’armée, la police, les gendarmes, et de la Garde nationale à se repentir, afin qu’ils déposent leurs armes »

« Et voici les traîtres généraux : le plus grand des criminels, comme [le ministre de l’Intérieur Yazid] Zerhouni et [ le chef de la sécurité nationale Ali] Tounsi, fortifier leurs maisons dans l’Hydre [quartier d’Alger] et fermant les rues nous menant à eux »

L’Organisation Al-Qaïda dans les médias Comité islamique du Maghreb,

 

Communiqué de Qaïdat al Jihad au Maghreb Islamique à propos des attentats en Mauritanie

vendredi, janvier 4th, 2008 par alyusi

Le 29 décembre 2007, Qaïdat al Jihad au Maghreb Islamique (QJMI) a déposé un communiqué sur le site islamiste http://al-hesbah.com revendiquant la responsabilité de l’attentat du 26 décembre 2007 sur la base militaire d’El-Ghallaouiya en Mauritanie. C’est la première fois que QJMI revendique un attentat en Mauritanie.

Le message a indique «Cette attaque survient à un moment où le ciel de [la capitale] Nouakchott est ternie par le drapeau israélien flottant contre lui, à un moment où le gouvernement mauritanien est collaboration avec les Croisés pour malmener des jeunes musulmans, affamer le peuple mauritanien tout en protégeant ses maîtres [les Américains] Nous appelons avec enthousiasme les jeunes musulmans à nous pour se battre contre les Croisés »

Dans ce communiqué, l’organisation a également revendiqué la responsabilité d’une série d’attaques menées simultanément contre 10 cibles militaires dans la région de la Kabylie en Algérie, précisant que ces attaques ont été menées sous le commandement d’Abou Younes, qui a remplacé Sufyan Abou Haydara comme Emir d’Al-Qaïda du Commandement central en Algérie.